Descriptif

La Diarrhée Virale Bovine (BVD) est une maladie des bovins aux signes cliniques variables. Elle n’est pas transmissible à l’homme. Le pouvoir immunodépresseur du virus influence fortement la santé générale du troupeau. La BVD peut être responsable de problèmes reproducteurs, pathologies néonatales et chutes de production. L’infection du troupeau peut passer inaperçue mais engendrer la naissance de veaux IPI dans les mois qui suivent.
Cette maladie se transmet par contact entre un animal sain et un animal infecté, ou in utero de la mère au veau.

Symptômes

  • Ulcérations de la bouche et du tube digestif et diarrhée hémorragique.
  • Diarrhée « traditionnelle » possible, mais rare.
  • Diminution des performances de reproduction.
  • Immunodépression, à l’origine d’infections respiratoires et intestinales chez le veau.

Le virus BVD peut également traverser la barrière placentaire et infecter le fœtus, provoquant des pertes embryonnaires, des avortements spontanés et des animaux mort-nés. La transmission transplacentaire aboutit également à la naissance de veaux infectés de manière persistante et immunotolérants (IPI) qui peuvent développer la maladie des muqueuses par la suite.

Actions du GDS

 

BVD – le contrôle d’achat

Le contrôle à l’achat de futurs reproducteurs est pris en charge 100% par le GDS (sont exclus les achats de veaux de boucherie, les taurillons, les dérogataires, les vaches de réforme). Remboursement sur PCR mélange à l’achat. Depuis mars 2019, il est obligatoire pour les bovins jamais dépistés auparavant.

 

BVD – plan d’ASSAINISSEMENT

Suite à la découverte d’un porteur chronique de BVD (IPI), des élevages adhérents à l’ADS² bénéficient d’un plan assainissement (aide à 80% des analyses HT et indemnisation de 150 € par IPI détecté et éliminé sous 3 mois).
1IPI : Infecté Permanent Immunotolérant
ADS² : Aide Diagnostic Santé Solidarité

 

BVD – veaux prélèvement cartilage

Bouton auriculaire. Un procédé de test BVD est pratiqué :

  • par l’éleveur
  • dès l’identification du veau (0 à 7 jours)
  • par pose du bouton auriculaire et prélèvement de cartilage
  • envoi (enveloppe pré timbrée) au laboratoire de Laval

Les animaux testés par ce procédé ne nécessiteront plus à l’avenir de recherche BVD (participation concours, achat/vente…). Ce procédé peut vous intéresser de manière à «qualifier» vos animaux en matière de BVD (sélectionneur, vendeur de reproducteurs (taureaux, amouillantes…)

 

Pour qui ?

Tout le monde peut bénéficier de ce système de détection (BVD) et de qualification (voir ci-dessous). NB : dans le cas du plan d’assainissement BVD (suite à une découverte d’IPI), le GDS prend en charge 80 % du montant de l’analyse.

 

Mise en place du bouton

  • au niveau départemental plusieurs dizaines d’éleveurs ont opté pour ce procédé.
  • au niveau européen et national L’Autriche depuis 2007, la Suisse depuis 2008 et l’Allemagne depuis le 1er janvier 2011 ont imposé la détection BVD à tous les veaux naissants. Le Luxembourg et la Belgique prévoient de généraliser ce système dès 2014, par proximité ? et nécessité lors des exportations. La majorité des départements de l’Est de la France met en place le bouton auriculaire.

 

BVD – bovin non IPI

 

Qu’est-ce qu’un IPI ?

C’est un produit (veau) d’une vache contaminée par le virus BVD entre le 40e et le 125e jour de gestation. Le veau qui naît sera alors porteur du virus toute sa vie. Notez qu’une vache IPI (rare) donne toujours naissance à un IPI.

 

Qu’est-ce qu’un virémique transitoire ?

C’est un bovin qui rencontre le virus pour la première fois après sa naissance. Il est alors porteur et contagieux pendant 2 à 3 semaines jusqu’à ce que son système immunitaire le débarrasse du virus.

L’appellation « BVD : bovin non IPI » est une appellation délivrée à l’animal et non pas au cheptel comme l’IBR ou le VARRON. Les appellations pourront être délivrées par le GDS dès réception d’un résultat BVD, critères du cahier des charges national ou à la demande de l’éleveur.

 

Dans quels cas demander l’appellation au GDS ?

  • pour les bovins participant à des concours,
  • pour les bovins prévus pour la vente en élevage.