Descriptif

Une des maladies les plus redoutées des apiculteurs (avec le varroa). C’est une bactérie, Paenibacillus larvae, qui s’attaque aux larves de votre couvain.

Symptômes

Le couvain est en « mosaïque ». C’est à dire qu’il est mal rangé, irrégulier, les différents stades (oeuf, larve, couvain operculé, couvain né) se retrouvent sans logique dans le cadre.


Le couvain operculé est creusé, contrairement au couvain sain qui est bombé. Percez ces cellules pour vérifier l’état des larves.


Les larves sont brunes, puis virant jusqu’au noir. Elles sont en bouillie, ne se tiennent pas. Pour vérifier qu’il s’agit bien de la loque américaine, plongez une petite branche ou une allumette dans l’opercule, puis retirez la doucement. Si la larve est élastique et que vous obtenez un fil qui s’étend : très probablement, c’est de la loque américaine.

Que faire ?

Vous avez deux solutions :

1. Transvasement de la colonie :

  • Transvasez votre colonie dans une nouvelle ruche (désinfectée à la flamme bien sûr), sur des cadres neufs.
  • Ne gardez aucun cadre de l’ancienne ruche. Nourrissez la ruche, et gardez là deux nuit en cave.
  • Surveillez là ensuite régulièrement, cette technique n’est pas fiable à 100%. Les spores le loque sont aussi présents sur les abeilles!
  • Par la suite, il vous faudra renouveler la reine, tuez là, et insérez un cadre d’une ruche saine. Vous pouvez également introduire une reine de votre élevage.
  • Brûlez les cadres infectés, c’est à dire tous les cadres de la ruche.
  • Désinfectez à la flamme la ruche et tout ses éléments.

2. Supprimez la colonie :

  • Fermez la ruche, puis faîtes brûler une mèche de souffre dedans pour éliminer la colonie.
  • Brûlez ensuite tous les cadres, et désinfectez votre ruche et tout ses éléments.
  • Cette solution est très radicale, mais c’est également la plus fiable.

 

    Ne sous estimez pas cette maladie, elle peut se répandre très rapidement dans votre rucher et celui des autres!

En prévention

Gardez toujours un oeil sur vos reines, elles doivent être de bonnes nettoyeuses. Leur comportement hygiénique est très important. Renouvelez une reine si elle donne une ruche au plancher sale, du couvain trop mosaïque ou si la colonie est faible.

Durant la visite de printemps, observez bien le couvain, ne passez pas à côté d’une loque américaine, le risque de contagion est trop fort.